FMFFMF
Cession entreprise valeur revente

Vous êtes franchiseur et vous souhaitez valoriser votre société sans provoquer sa dissolution ? Vous ne savez pas comment évaluer le prix de cession de votre entreprise ? Trouver LE BON repreneur est délicat, il est donc important de préparer au mieux cette cession afin de négocier correctement.

AVANT LA NÉGOCIATION DE REPRISE…

Avant toute négociation avec un repreneur potentiel pour votre entreprise, il est nécessaire de fixer vos limites en matière de prix, ou du moins déterminer une fourchette de prix. Décidez à la fois d’un prix de vente minimal pour vous, et d’un prix d’achat maximal pour l’acheteur.

De plus pour une cession d’entreprise réussie, il est de votre devoir en tant qu’actuel dirigeant de communiquer au repreneur potentiel des informations indispensables à l’élaboration d’une proposition de rachat cohérente. Néanmoins, il faut être vigilant à ne pas dévoiler l’ensemble des données financières de l’entreprise ni sa stratégie de développement au risque d’alimenter maladroitement vos concurrents.

TOP 3 DES MÉTHODES DE CALCULS D’UNE CESSION D’ENTREPRISE

L’évaluation par l’actif net

En évaluant votre entreprise selon l’actif net, vous évaluez sa valeur patrimoniale. Il faut se baser sur le plus récent bilan comptable, puis analyser voire corriger tous les postes de l’Actif et du Passif. L’objectif est d’avoir une image fiable de la réalité économique du bilan. Cette différence entre l’Actif corrigé et le Passif est égale à l’Actif Net Corrigé.

L’évaluation par un multiple des résultats

En évaluant votre entreprise à l’aide d’un multiple des résultats (résultat net, résultat d’exploitation, ou marge brute d’autofinancement, etc.), vous considérez que la valeur de votre entreprise est liée à sa rentabilité. Attention à choisir le bon multiple qui sert vos intérêts. Par exemple, si vos derniers résultats n’ont pas été bons, préférez une estimation sur la moyenne des trois derniers exercices. A contrario, si vos résultats progressent au fur et à mesure des années, choisissez les bénéfices de référence du dernier exercice.

L’évaluation par les flux de trésorerie prévisionnels

En évaluant votre entreprise par ses flux de trésorerie, vous considérez que sa valeur est égale à la somme des flux de trésorerie, dits aussi « cash-flows ». C’est-à-dire une prévision des flux de trésorerie que vous serez susceptibles de dégager sous 5 à 10 ans.

Au-delà des méthodes comptables, la valorisation la plus porteuse lors de la revente de votre entreprise, repose sur son intérêt stratégique. Si vous représentez une opportunité de croissance ou un relais de développement pour un partenaire — voire un concurrent — vous obtiendrez une excellente valorisation.

 

Cession entreprise valeur revente
Cession d’entreprise : Comment calculer sa valeur de revente ?