FMFFMF
Dette mezzanince financement projets PME

Vous êtes une PME et vous recherchez une source de financement pour vos projets ? Avez-vous pensé à la dette mezzanine ? Souvent utilisée en complément de financements bancaires ou de fonds propres par les ETI, ce financement sophistiqué commence à profiter aux PME.

Qu’est-ce que la dette mezzanine ?

On parle de « dette mezzanine » pour qualifier une dette moyen terme qui se situe entre les fonds propre et la dette financière classique à laquelle elle est subordonnée. En général elle est obtenue sur une durée plus longue qu’un crédit classique et se rembourse soit à échéance régulière, soit en fin de période, on parle alors de remboursement « in fine ».
L’intérêt de cette dette mezzanine est de permettre d’augmenter l’endettement de votre société et par conséquent d’accroître votre effet de levier dans le cadre par exemple du financement d’une croissance externe. Le cas le plus favorable étant le financement in fine qui permet de se concentrer sur le remboursement de la dette financière classique et de ne rembourser cette dette qu’une fois les autres encours totalement payés.

Pourquoi avoir recours à la dette mezzanine ?

Une dette mezzanine pour éviter de se diluer

La dette mezzanine peut être une alternative intéressante à une levée de fonds, à condition toutefois de disposer d’un niveau de capitaux propres suffisant. Cela permet alors au dirigeant d’éviter de se diluer par l’entrée d’un investisseur.

Une dette mezzanine pour l’acquisition d’une société

Le financement mezzanine est particulièrement recherché lors d’une opération d’OBO, de LMBI ou de LBO. Celui-ci peut notamment prendre la forme d’obligations simples ou d’obligations convertibles et améliorer ainsi le taux de retour sur investissements des actionnaires.

Quels sont les avantages & inconvénients de la dette mezzanine ?

Avantages

Cette forme hybride d’endettement permet notamment aux dirigeants d’entreprise de réaliser des opérations significatives en optimisant leur apport de fonds propres qu’il s’agisse de restructuration du capital, de croissance externe ou de développement. De plus lorsque le remboursement est « in fine », l’entreprise a le temps de se développer avant de devoir rembourser sa dette.

Inconvénients

Si ce type de financement est devenu accessible aux PME, il reste majoritairement orienté vers des sociétés rentables qui réalisent plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires et qui disposent de capitaux propres significatifs. On peut trouver quelques exceptions, notamment dans le cadre de croissance externe ou de LMBI si la cible est de belle qualité. Pour des sociétés plus petites avec des problématiques de développement on privilégiera d’autres types de prêts ou certains financements publics qui présentent certains points communs avec la dette mezzanine.

 

Alors, avant de vous lancer dans un montage financier de cette ampleur, il est préférable de s’entourer des conseils spécialisés qui sauront quel dispositif est le plus adapté à votre situation : pensez à demander conseil auprès d’acteurs spécialisés dans ce domaine, tels que Franchise Bank.

Dette mezzanince financement projets PME
Dette mezzanine : une source de financement pour vos projets !